Chemical and mineral process equipment

3 Application lit fluidisé

retour au menu Gamme produits - Toles Conidur - applications

Grille CONIDUR application lit fluidisé

De très nombreux produits sont séchés ou refroidis grâce a des lits fluidisés du fait de la bonne rentabilité liée à l'échange de chaleur entre le produit et le fluide (air, gaz).
L'élément déterminant de ce type d'installation est la sole de fluidisation. Celle-ci doit principalement transporter le produit régulièrement sans qu'il vienne colmater ou boucher les fines ouvertures de la grille CONIDUR.
Une répartition régulière du fluide est obtenue en générant une pression minimale sous la sole, celle-ci se situe entre 50 et 100 mm CE. Elle se détermine par le nombre de trous coniques au cm2 de la sole.

Avantages de la grille CONIDUR :

. Bonne adaptabilité aux différents types de sécheurs ou lits fluidisés, qu'ils soient fixes ou vibrés.
. Capacité de charge élevée en regard d'une structure de renfort de la sole suffisante.
. Possibilités d'ouvertures, de "perforations" particulièrement petites dans des épaisseurs proportionnellement élevées.
. Souplesse d'adaptation aux quantités de gaz nécessaires en fonction de la perte de charge en modifiant le pourcentage de vide tout en conservant une perforation constante.
. Lit de fluidisation stable par une répartition régulière de l'air.
. Bonne nettoyabilité de la sole de fluidisation au jet d'eau haute pression.

Dans un lit fluidisé ou un sécheur, la face lisse est dans la plupart des cas située du côté où les flux d'air arrivent, c'est-a-dire en dessous.

L'orientation des trous coniques est capitale, en particulier dans le domaine de la fluidisation ou les flux d'air, en passant par l'ensemble des trous orientés, déterminent le sens d'avancement du produit.

Détermination des tôles CONIDUR en fonction des pertes de charge: Les tôles CONIDUR a trous coniques peuvent être réalisées avec des perforations et des pourcentages de vide différents.
La perte de charge (différence de pression du côté d'entrée et de sortie) des tôles perforées CONIDUR ne doit pas être inférieure à p? = 5 mm CE.
Le rapport perte de charge du fond sur hauteur de couche 1 :3 a 1 :4 suffit généralement. La fluidité du produit est également déterminante.

La vitesse de passage d'air, exprimée en m/s, sur le lit fluidisé doit être inférieure à la vitesse de dépôt des plus petites particules du produit en vrac, en effet sinon trop de produit est entraîné par le courant de fluide et doit entrer séché ou non refroidi dans un filtre ou un cyclone.

Du fait que la fluidisation génère un lit de produit en partie supérieure de la sole, la perforation (diamètre du trou) peut être supérieure aux plus fines particules de produit.
A vitesse constante, la perte de charge ?p1 diminue si la température augmente et elle augmente su la température diminue.

Données nécessaires :
. Surface de travail en m2
. Volume du fluide en m3/h
. Température de l'air en °C
. Perforation maximum admissible 0,5mm
. Perte de charge demandée ?p1 en mm de CE (colonne d'eau).

La vitesse de l'air w1 (en m/s) sous la tôle perforée CONIDURR se calcule en divisant le volume du fluide par la surface de travail multipliée par 3600. HEIN, LEHMANN dispose d'abaques précisant à quelle grille CONIDURR correspond la courbe de perte de charge indiquée.